GALLERIES

    Cher Instagram, j’ai quelque chose à te dire…

    Cher Instagram,

    Il y a maintenant 1 an que Nona Paris est née. De simple freelance, elle s’est transformée petit à petit en une agence gérant la communication des créateurs d’émotions. Tu le sais bien puisqu’une grande partie de ces artisans fait appel à Nona Paris pour les accompagner sur la gestion de leur réseaux sociaux & notamment de toi, Instagram.

    Souvent, ils ne savent pas comment s’y prendre. Ils ont lu des articles trouvés sur internet, dans les rayons de la Fnac ou bien écoutent ce que les autres disent, ils essayent, tâtonnent, tentent, mais se rendent bien compte que finalement, c’est bien un métier & ce n’est pas le leur.

    Il y a maintenant 1 an, j’ai décidé de faire le pari de leur créer une communication authentique. Tu sais, tout est expliqué dans mon à propos. Et en fait, je me rends compte que cet à propos, c’est un peu ce qu’on appelle un « Manifesto ». Un manifeste expliquant ce en quoi je crois profondément.

    J’ai fait le pari de ne jamais mettre les comptes gérés par Nona Paris sur des robots, de ne jamais les inclure dans des bots, de ne pas céder à la tentation de la facilité. Pourtant, mes premiers pas de freelance m’ont conduit dans une agence dont les premiers mots ont été « dès que nous avons accès aux comptes, nous les mettons sur cette plateforme qui ramène des likes, des commentaires, des followers ». J’ai vu des communautés grandir à vu d’oeil, certaines fois engagées (mais trop souvent non concernées par le sujet) & d’autres sans aucune interaction malgré les milliers de followers. Et moi, petite freelance de l’époque, j’ai décidé que si un jour je gérais mes propres comptes, je le ferai à la main, comme ces créateurs d’émotions qui passent des heures penchés sur leur travail….

    J’étais fière. Je le suis toujours. Mais depuis quelque temps Instagram, tu me rends la vie difficile. Les grands comptes se plaignent du peu d’engagement, de la perte massive de followers, de ne plus savoir quoi faire. Alors Instagram, imagine ce que tu provoques chez les créateurs d’émotions ? Ceux qui obtiennent leurs ventes via leurs photos de moins en moins visibles, ceux qui préfèrent la qualité à la quantité de contenu, ceux qui ont besoin de toi pour vivre un peu mieux. Tu imagines ?

    Chez Nona, nous savons que ce n’est plus le nombre qui s’affiche tout en haut qui compte, qu’il ne veut plus rien dire. Nous savons que ce qui est important c’est le message puis ces fameuses conversions. En essayages, en achat, en réservations. Nous, nous le savons puisque nous t’avons vu changer (& puis c’est notre métier…). Mais eux, ne le savent pas toujours.

    Mais tu sais Instagram, malgré tout, nous continuerons à nous remettre en question, à toujours remanier les stratégies pour que les comptes des personnes que nous chérissons soient toujours visibles. Nous continuerons à travailler avec nos petites mains, à balader nos doigts de comptes en comptes, à laisser une petite trace écrite au fil des photos & à transmettre ces tips pour contourner ton méchant algorithme à ceux qui rejoignent Nona Paris.

    Mais s’il te plait Instagram, redeviens un peu celui que tu étais. Seulement pour eux, mes créateurs d’émotions.

    PREV. ITEM
    BY:
    Sarah
    ×
    2 avril 2019

    READ COMMENTS -

    0 COMMENTS

    Хорошая статья

    Votre commentaire est en attente de modération.

    Полезно

    Votre commentaire est en attente de modération.

    LEAVE A COMMENT